Défiscalisation 2021 : il est encore temps !

Il est possible d’agir pour payer moins d’impôt sur le revenu 2021

Dans notre activité, comme dans tous métiers, il y a des incontournables. Et pour nous, le sujet de la fiscalité revient forcément très régulièrement dans les priorités de nos clients.

Pour payer moins d’impôt sur le revenu, vous n’allez pas baisser volontairement vos revenus !

Donc il va falloir agir, et investir. Car oui, il faut investir pour diminuer votre fiscalité !
L’Etat vous propose un avantage fiscal contre une (ou des) contrepartie(s). Il peut s’agir d’aider des associations via des dons, de déclarer des emplois à domicile (au lieu de ne pas les déclarer…), ou d’investir dans des entreprises par exemple.

Pour réduire l’impôt qui devra être payé en 2022 (calculé sur les revenus 2021) il n’est pas trop tard.

Oubliez l’immobilier en direct pour cette année !

Si vous comptez investir en immobilier en 2021 et obtenir une baisse de fiscalité en 2022, cela nous semble plus que compromis. En effet, le temps de trouver un bien, le financement, et de signer l’acte notarié, le délai jusqu’au 31 décembre est trop court.

Et même avec un délai plus long, l’achat immobilier dans la précipitation est rarement une bonne idée.

Enfin, si vous envisagez d’investir sur un bien éligible à la loi Pinel, il ne faut pas oublier que l’avantage fiscal est acquis à l’achèvement du bien, et non pas à la signature de l’acte notarié. Donc il faut trouver un bien dont l’achèvement se fera avant la fin d’année…..Autant dire qu’il vaut mieux trouver un plan B !

Investir dans les entreprises via des FCPI ou des FIP

L’investissement en 2021 au capital de PME via des FCPI (Fonds Commun de Placement dans l’Innovation) ou des FIP (Fonds d’Investissement de Proximité) peut vous permettre d’obtenir une réduction d’impôt en 2022 qui peut aller jusqu’à 25 % du montant de votre souscription (en fonction de la quote part de PME éligibles), voire 30 % dans le cas des FIP investi en Corse ou en Outre-Mer !
Le FCPI est un outil de placement collectif qui met en relation les investisseurs pour financer le développement d’entreprises innovantes. Le FCPI doit être composé d’au moins 70 % de parts de sociétés innovantes.
L’objectif d’un FIP est de financer le développement des entreprises locales. Le FIP doit être composé d’au moins 70 % de parts de PME régionales non cotées.
Ces deux types de fonds ont un fonctionnement analogue, bien que les sociétés sélectionnées soient différentes :

Donc la durée d’investissement va être comprise entre 7 et 10 ans, durée pendant laquelle votre capital n’est pas disponible (sauf décès, invalidité et licenciement).

Votre capital est investi en titre de PME non cotées, et n’est donc pas garanti. Il y a un risque de perte en capital à la sortie.

Mais il y a aussi une perspective de performance, en fonction de la sélection réalisée par la société de gestion.

Etant corrélé à la conjoncture économique, nous suggérons « d’étaler » les investissements dans ce type de fonds sur plusieurs années. Cela permet de lisser ses investissements sur plusieurs années, et donc à différents moments des cycles économiques, afin d’éviter au maximum l’effet « millésime ».

Miser sur l’épargne retraite

Le Plan d’Epargne Retraite (PER) peut être une façon de préparer un complément de revenus ou un capital en vue de votre retraite, tout en bénéficiant d’un avantage fiscal.

Ainsi, les versements effectués sur un PER seront déductibles de votre revenu imposable (dans certaines limites). Donc le gain fiscal dépend de votre tranche marginale d’impôt sur le revenu !

Les montants épargnés seront disponibles à votre départ en retraite (ou à l’âge légal de départ en retraite) : il s’agit donc d’un produit d’épargne de long terme. Mais il existe des cas de déblocages anticipés pour des accidents de la vie (décès, invalidité, fin de droit au chômage,….), ou pour l’acquisition d’une résidence principale.

Attention cependant, à la sortie, les sommes ayant bénéficié de la déductibilité fiscale seront fiscalisées. Mais dans certains cas, il sera intéressant de ne pas débloquer l’intégralité du PER au moment de sa retraite.

Le PER est un outil qui peut être utilisé finement, afin de répondre à votre situation et à vos objectifs personnels !

De plus, son caractère long terme en fait un outil idéal pour recevoir des versements programmés investis en actifs actions par exemple. Ainsi, vous « lissez » les points d’entrée sur les marchés financiers, et donc limitez les risques de vos investissements, tout en optimisant leur rendement.

Un exemple !

Parce qu’un exemple est plus parlant, prenons un couple de salariés, avec un enfant mineur. Leurs revenus imposables sont de
70 000 €.
Ils n’ont aucune réduction d’impôt en cours.
Le montant de leur impôt sur le revenu est de 5 342 €. Leur tranche marginale (c’est-à-dire le taux d’impôt le plus élevé) est de 30 %.
Un versement sur un PER de 5 000 € (utilisant les plafonds de l’année en cours) permettrait d’effacer quasi-totalement les revenus de la tranche d’impôt à 30 %, et ainsi diminuer l’impôt de 1 500 €.
Un investissement en FCPI ou FIP de 10 000 € (avec un taux d’investissement en PME éligibles de 24 %) permettrait de bénéficier d’une réduction d’impôt de 2 400 €.

Donc au total, notre couple a placé 15 000 €, et verra son impôt sur le revenu diminuer de 3 900 €.
La réduction d’impôt peut ici être vue comme :

  • Une façon de diminuer votre effort d’épargne sur le PER (le versement de 5 000 € ne coûte finalement que 3 500 € si l’on tient compte de la baisse d’impôt) ;
  • Une manière de diminuer le risque pris sur le FCPI ou le FIP, puisque l’investissement de 10 000 € a déjà « rapporté » une réduction d’impôt de 2 400 €. Cela permet d’absorber une éventuelle baisse finale de la valeur des fonds.

Et il existe d’autres dispositifs de défiscalisation, comme l’investissement dans les Groupements Fonciers, les forêts ou Groupements Forestiers, la loi Girardin

Mais évidemment, chaque solution doit être adaptée à :

  • votre situation,
  • vos objectifs,
  • votre horizon de placement
  • et votre profil de risque !

Alors si vous souhaitez investir ET diminuer votre fiscalité, n’hésitez plus et contactez-nous !

N’attendez plus pour réaliser vos projets !
Rencontrons-nous